Diagnostic Immobilier SAINT-NOM-LA-BRETÈCHE

Share on facebook
Share on linkedin
Share on whatsapp

Pour tous vos diagnostics immobiliers pour un achat ou une location d’appartement ou de maison à SAINT-NOM-LA-BRETÈCHE faites appel à Heydiag au 09 77 77 36 99 ou par email à contact@heydiag.fr .

Heydiag Diagnostic immobilier intervient à SAINT-NOM-LA-BRETÈCHE pour tous vos diagnostics par exemple:
Diagnostic Amiante

Diagnostic Assainissement

Diagnostic Électricité

Diagnostic Plomb

Diagnostic Termites

Diagnostic de Performance Énergétique (DPE)

Diagnostic gaz

Etat des Risques Pollution (ERP)

Loi Carrez

Diagnostic Loi Boutin

Saint-Nom-la-Bretèche (français : [sɛ̃.nɔ̃.la.bʁətɛʃ] (A propos de cette écoute)) est une commune riche du département des Yvelines en Île-de-France dans le centre nord de la France.

Histoire
Saint-Nom-la-Bretèche a été construit autour de 4 hameaux principaux près de la forêt de Marly. Le village tire son nom d’un coévêque du IXe siècle, saint Nonne, qui a ré-évangélisé le pays après les invasions normandes, et de La Bretesche, une place forte en bois (de breit eiche : grand chêne) constituée d’un hameau à l’orée de la forêt de Cruye, aujourd’hui forêt de Marly.

Le hameau s’appelait à l’origine “Saint-Nonne au Val de Galie”, nom de la paroisse, puis “Saint-Nom près de la Bretesche” et depuis la Révolution, “Saint-Nom-la-Bretèche”.

Pendant la Révolution française, le quartier s’appelait “La Montagne Fromentale” puis “l’Union la Bretesche”.

Les hameaux d’Avinières, du Val-Martin, de la Tuilerie-Bignon étaient sous la responsabilité de nombreux seigneurs, ainsi que des Dames de Poissy et de l’Abbaye des Vaux-de-Cernay.

Le nord du village, La Bretèche, faisait partie du parc de Marly, tandis que le sud, Saint-Nom, faisait partie du parc de Versailles, ce qui rendait difficile l’acquisition d’une identité pour l’ensemble du village jusqu’au XXe siècle.

La croissance démographique régulière, qui s’est considérablement accélérée après 1982, a fini par unifier les deux villages et a permis la construction d’un “Centre Village” et d’une bibliothèque en 2000.

Certaines structures historiques du village ont subi des dommages irréparables à la suite d’une violente tempête avec des vents de la force d’une tornade qui a frappé la France en décembre 1999. La tempête, qui a également endommagé le village voisin de Versailles, a déraciné des arbres centenaires et une partie du mur du château de la Bretèche le long de la route de Sainte Gemme.

Terrain de golf
Saint Nom est connu dans le monde entier pour son terrain de golf dans la région de la Tuilerie.

Histoire
En 1954, M. Ortet, propriétaire de la “Ferme de le Tuilerie”, a demandé à un agent immobilier, Daniel Feau, de trouver un acheteur potentiel pour sa propriété. Feau voulait construire un grand terrain de golf en région parisienne.

Le 2 mai 1957, M. Entem, maire du village, révèle officiellement le projet d’un terrain de golf au conseil municipal.

L’année 1959 voit l’ouverture d’un golf de 36 trous.

Origine du Trophée Lancôme
Gaëtan Mourgue D’Algue, résident de Saint-Nom, a voulu populariser le golf, sport alors peu connu en France. Avec Dominique Motte, il propose à Pierre Menet, le président de la société Lancôme, la création d’un nouveau “champion-trophée” dont l’objectif serait de réunir huit des meilleurs joueurs du monde.

La Coupe du Canada, qui se déroule à Saint-Nom-La-Bretèche en 1963, renforce la réputation internationale du village.

La première compétition de 54 trous a eu lieu en 1970 et a été remportée par Tony Jacklin.

Rebaptisé “Trophée Lancôme”, il a été joué par Arnold Palmer, Gary Player et Seve Ballesteros.

Sites
La Ferme de Saint-Nom
La Ferme de Saint-Nom, donnée par un seigneur de Poissy au monastère des Vaux de Cernay en 1228, et qui a bénéficié de nombreuses donations. En acquérant progressivement et régulièrement des parcelles de terre, les moines cisterciens ont transformé le domaine agricole en ce qui était alors considéré comme une ferme modèle, en installant des bâtiments bien répartis autour d’une cour de ferme. Vendue comme bien public pendant la Révolution française, la ferme a été fortement modifiée au cours des XVIIe et XVIIIe siècles. Au XXe siècle, des logements ont été établis sur la propriété ; le seul souvenir qui reste de la ferme d’origine est l’inscription de son nom, écrite sur le porche.

Château de la Bretèche
Aujourd’hui propriété privée, ancien fief de la famille Pomereu depuis plus de deux siècles. Il fut vendu au roi Louis XIV en 1700 pour le compte du comte de Toulouse (fils légitimé du roi et de Madame de Montespan) qui y entreposait son matériel de chasse. Le château a ensuite été acheté par de nombreux seigneurs, dont Jean-Pierre Richard, père du célèbre peintre et graveur Jean-Claude Richard, “l’abbé de Saint-Nom”.

La Ferme de Valmartin
La Ferme de Valmartin a appartenu à une seigneurie jusqu’en 1600, date à laquelle elle a été vendue aux religieuses du couvent royal des Dames de Poissy. Elle a été transformée en ferme à la fin du XVIIIe siècle, où elle a été utilisée pour l’élevage de moutons mérinos. La ferme a été vendue comme bien public pendant la Révolution française.

Tuilerie-Bignon
Anciennement partie intégrante du parc de Versailles, ce terrain a ensuite été transformé en prestigieux terrain de golf de Saint-Nom.

Église de Saint-Nom
L’église était à l’origine une grange à dîme appartenant à la Ferme de St-Nom. Une tour de guet a été érigée pour protéger l’église au XIIe siècle. L’église a été agrandie, partiellement détruite et remodelée entre le XIIe et le XXe siècle. Elle a été restaurée à la fin du XXe siècle.

La Forêt de Marly
Une ancienne forêt de chênes appelée autrefois Forêt de Cruye. Elle couvre un tiers du territoire de Saint-Nom.

Autres structures historiques notables
Ancien bureau de poste de Saint Nom, Rue de Valmartin
Boulangerie de la Bretèche
Maison du 2 Route de Sainte Gemme
Maison “La Fleuriade” (subdivisée en 1989 en “Clos du Pré du Val”)
Maison “de Lesseps
Maison “La Datcha” de Pierre Richard Willem (remplacée plus tard par “la Résidence du Parc”)
Maison “Kosciusko
Galerie
Saint-Nom-la-Bretèche Église2.JPG

Saint-Nom-la-Bretèche Mare.JPG

Golf de Saint-Nom-la-Bretèche, entraînement au swing.JPG

Saint-Nom-la-Bretèche Monument aux morts.JPG

TransilienL – Gare StNom 5.JPG
Armoiries

Les armoiries de Saint-Nom
Le blason de Saint-Nom montre en son centre la “fasce bretessée” qui évoque l’étymologie de Bretèche (du latin bretachiae) : une fortification construite à l’entrée d’une forêt.

Les trois feuilles à cinq pétales de la Potentilla reptans (quintefeuilles) symbolisent la forêt de Marly-le-Roi, dont une grande partie appartient à Saint-Nom.

Le lion à queue fourchue provient du sceau d’Amaury de Montfort, figurant sur des cartes historiques datant de 1226 et loué aux moines de Saint-Nom.

La couronne du cimier montre un mur à trois tours, qui était le symbole porté par les déesses grecques, gardiennes des villes.

Transport
La ville de SAINT-NOM-LA-BRETECHE est desservie par 2 transporteurs et 13 lignes de bus et de métro parisien. Les lignes de bus suivantes : LIGNE 23, LIGNE 27, LIGNE 42 Saint Nom la Bretèche, LIGNE 43, et LIGNE 44 sont exploitées par des services de jour et de nuit, de jour et de week-end.

Les lignes de métro LIGNE 172 et LIGNE 17S sont utilisées pour se rendre à Versailles et au centre de Paris.

Villes jumelées
Saint-Nom-la-Bretèche est jumelée avec Valley Village, en Californie.

Outre Chavenay, Crespières et Feucherolles, Saint-Nom est également jumelée avec Rösrath, en Allemagne.

Heydiag se fera un plaisir de répondre à toutes vos questions concernant vos diagnostics immobiliers et de vous proposer les meilleurs prix.

Nous vous invitons à lire les avis de nos clients sur nos services.

Il vous suffit de taper Heydiag sur Google.