DPE à Paris (Diagnostic de Performance Énergétique)

Obtenez gratuitement le prix de vos diagnostics en moins d’une minute.

Prix d’un appel local, du Lundi au Vendredi de 9:00 à 18:30

Avis Clients

DPE Paris Diagnostic de Performance energetique maison classe energie

Sommaire

Vous avez besoin de réaliser un diagnostic de performance énergétique (DPE) à Paris ou en Ile-de-France? Faites appel à notre société Heydiag. Cliquez sur « devis en ligne » ou appelez-nous directement pour obtenir le prix de votre DPE et une date d’intervention par un diagnostiqueur de notre équipe. Propriétaires parisiens et franciliens, que vous mettiez en vente ou en location votre bien immobilier, le DPE est une étape obligatoire. Notre couverture s’étend à l’ensemble de la région Île-de-France, garantissant une intervention rapide peu importe votre localisation. À Paris et en région, où l’immobilier est en constante évolution, un DPE précis fait la différence. C’est pourquoi Heydiag mise sur ses diagnostiqueurs certifiés, formés aux spécificités du marché parisien et francilien. Nos experts connaissent l’importance d’un DPE bien réalisé, impactant directement l’attractivité de votre bien. Nos engagements ? Une intervention rapide, des rapports remis en 1h à 24h, une transparence sur les tarifs et une pédagogie sans faille pour vous accompagner. Nos clients en Île-de-France le confirment par leurs avis positifs, faisant de Heydiag un leader du diagnostic immobilier et du DPE à Paris. Ne laissez pas votre projet immobilier entre les mains de n’importe qui. Faites confiance à Heydiag, l’expertise DPE reconnue à Paris et en Île-de-France. Contactez-nous dès maintenant pour une prestation haut de gamme au juste prix.

Je vous explique tout au sujet du DPE dans cette vidéo et dans la suite de cet article.

Définition du DPE

Cher clients et futurs clients Heydiag, vous avez un bien à vendre ou à louer à Paris ou en Île-de-France?

Vous vous demandez certainement ce qu’est ce fameux DPE dont tout le monde parle, n’est-ce pas ? Eh bien, laissez-moi vous éclairer sur le sujet. Suivez le guide !

Le DPE, ou Diagnostic de Performance Énergétique, est un incontournable du monde immobilier à Paris comme partout en France. Il s’agit d’une évaluation de la performance énergétique d’un logement, autrement dit, il permet de savoir si votre chez-vous est plutôt un glouton énergétique ou un modèle de sobriété. 

Concrètement, le DPE payé par le propriétaire vous donne des informations sur la consommation d’énergie et les émissions de gaz à effet de serre de votre logement. Il est réalisé par un professionnel certifié qui va prendre en compte différents critères, tels que l’isolation, le système de chauffage, la ventilation, et bien d’autres encore.

Lorsque le diagnostic est effectué, il se conclut généralement par une étiquette énergétique, similaire à celle que vous pouvez voir sur les appareils électroménagers. C’est un moyen simple et visuel de comprendre rapidement la performance énergétique de votre logement. Alors, êtes-vous plutôt classé A, c’est-à-dire super économe en énergie, ou plutôt G, ce qui signifie que vous avez encore quelques progrès à faire ?

Maintenant, je vous vois venir avec votre question : « Pourquoi est-ce si important d’avoir un DPE ? » Eh bien, cher client, c’est une excellente question ! Le DPE a plusieurs avantages. Il vous permet d’avoir une idée précise des dépenses énergétiques de votre logement. Cela peut être utile pour anticiper les factures et éventuellement mettre en place des mesures d’économie d’énergie.

Le DPE est également un outil de sensibilisation à l’impact environnemental de votre logement. Il participe à protéger notre planète. En connaissant votre performance énergétique, vous pouvez prendre conscience de votre empreinte carbone et agir en faveur de l’environnement. Et qui sait, peut-être que vous deviendrez le prochain ambassadeur de la transition énergétique dans votre quartier !

Dans le cas d’une vente ou d’une location, le DPE est obligatoire. Le DPE vente et le DPE location sont similaires. Les futurs propriétaires ou locataires peuvent ainsi prendre en compte la performance énergétique dans leur décision, et cela peut même influencer la valeur du bien immobilier.

Qui mieux qu’un diagnostiqueur Heydiag pour l’expliquer au journal de France 2 ?

Je sens bien que ça vous a plu… alors voici un membre de l’équipe dirigeante d’Heydiag, sur le terrain qui traite du sujet des passoires thermique, au journal de France 3 cette fois-ci:

Voici un reportage de la chaîne de télévision France 3 sur les passoires thermique et le diagnostic de performance énergétique dans lequel un de nos diagnostiqueurs immobiliers est interrogé:

 

Quelle est la durée de validité d’un DPE ?

Ah, la question de la validité du DPE ! Un sujet qui peut prêter à confusion, mais ne vous inquiétez pas, je vais tout vous expliquer.

Alors voilà, un DPE a une durée de validité de 10 ans, que ce soit pour une vente ou une location. Ça veut dire que si votre DPE a moins de 10 ans, pas besoin de le renouveler pour mettre votre bien sur le marché. C’est plutôt pratique, n’est-ce pas ? Mais attention, il y a une petite nuance : si vous avez réalisé des travaux importants qui ont modifié les performances énergétiques de votre logement, alors là, il faudra faire un nouveau DPE. Eh oui, on ne peut pas se reposer sur nos lauriers énergétiques !

Maintenant, j’ai une info importante à vous donner : depuis juillet 2021, il y a eu du changement dans le monde impitoyable du DPE. Tous les DPE réalisés avant cette date ne sont plus considérés comme valides. Alors, si vous avez un DPE qui date d’avant le 1er juillet 2021, il faudra faire réaliser un nouveau DPE conforme aux nouvelles réglementations si vous envisagez une transaction immobilière. C’est comme ça, les règles évoluent et nous devons suivre le mouvement !

Mais, mais, mais… ne partez pas tout de suite ! Même si votre DPE est encore valable, vous avez quand même la possibilité d’en faire réaliser un nouveau. Oui, oui, vous avez bien entendu ! Si vous avez fait des travaux pour améliorer l’efficacité énergétique de votre logement depuis le dernier DPE, rien ne vous empêche d’obtenir un nouveau diagnostic tout beau, tout neuf. Après tout, quoi de mieux que de montrer au monde entier vos prouesses énergétiques ?

Trouver le meilleur diagnostiqueur immobilier pour réaliser un DPE à Paris

Qui contacter pour un DPE ou diagnostic énergétique ?

Pour un diagnostic énergétique, vous devez obligatoirement faire appel à un professionnel qualifié et certifié dans ce domaine. Ces experts sont souvent appelés diagnostiqueurs immobiliers. Maintenant, vous vous demandez sûrement : « Comment trouver un diagnostiqueur immobilier compétent pour réaliser un DPE rapidement et précisément ? » Eh bien, laissez-moi vous donner quelques conseils. 

Tout d’abord, je vous recommande de chercher des recommandations de clients réels sur internet. Mais attention, ne vous contentez pas de n’importe quel site d’avis. Optez plutôt pour des plateformes d’avis vérifiés et fiables. Là où vous pourrez obtenir des retours authentiques sur les prestations des diagnostiqueurs. N’oubliez pas de prendre en compte non seulement la note attribuée, mais aussi la qualité des avis. En d’autres termes, prêtez attention à ce que disent réellement les gens sur l’entreprise et ses techniciens.

Parlons maintenant de notre société, Heydiag, spécialisée dans les DPE à Paris et dans toute la région Île-de-France. Chez Heydiag, nous encourageons nos clients à partager librement leurs expériences en écrivant des avis sur internet. Vous pouvez d’ailleurs vérifier par vous-même sur notre page dédiée aux avis clients, accessible en temps réel sur notre site https://heydiag.fr/avis-clients-heydiag. 

Nous sommes assez fiers de la transparence de nos services et de la satisfaction de nos clients. Les avis que vous y trouverez sont un reflet authentique de leurs expériences avec Heydiag. N’hésitez pas à les consulter pour vous faire une idée de la qualité de notre travail et de la satisfaction de nos clients.

DPE à Paris et en Ile-de-France

Chez Heydiag, la mission est claire: réaliser des diagnostics de performance énergétique (DPE) partout à Paris et en Île-de-France. L’expertise s’étend du centre historique de Paris, traversant tous les arrondissements, jusqu’aux banlieues environnantes, des villes historiques comme Vincennes et Saint-Denis aux centres économiques dynamiques tels que Neuilly-sur-Seine et Boulogne-Billancourt. 

En tant que cabinet de diagnostic immobilier certifié, Heydiag réalise des DPE pour tous types de logements, aussi bien pour la vente que pour la location. Les diagnostics immobiliers incluent l’évaluation de l’efficacité énergétique du logement, la présence d’amiante, de plomb, ainsi que les émissions de gaz à effet de serre. C’est l’engagement de l’entreprise de fournir une image précise et transparente de la performance énergétique du bien immobilier.

Heydiag utilise l’expertise dans le domaine des diagnostics immobiliers pour aider les clients à comprendre leurs rapports, en mettant l’accent sur les recommandations d’améliorations énergétiques spécifiques à leur propriété. Que vous soyez à Argenteuil, Suresnes, Bagnolet ou n’importe où en Île-de-France, l’équipe de Heydiag est prête à répondre à vos besoins en matière de diagnostic immobilier. 

Liste des zones dans lesquelles Heydiag se déplace pour réaliser votre DPE

Heydiag se déplace partout dans Paris:

  • 1er arrondissement

  • 2ème arrondissement

  • 3ème arrondissement

  • 4ème arrondissement

  • 5ème arrondissement

  • 6ème arrondissement

  • 7ème arrondissement

  • 8ème arrondissement

  • 9ème arrondissement

  • 10ème arrondissement

  • 11ème arrondissement

  • 12ème arrondissement

  • 13ème arrondissement

  • 14ème arrondissement

  • 15ème arrondissement

  • 16ème arrondissement

  • 17ème arrondissement

  • 18ème arrondissement

  • 19ème arrondissement

  • 20ème arrondissement

et dans toute l’ile-de-France:

 

Quel est le coût d’un diagnostic DPE ?

Le prix d’un DPE n’est pas fixe. Comme tous les diagnostics immobiliers, le coût dépend de la taille du logement notamment et de certaines caractéristiques précise. Ce n’est pas de la mauvaise volonté des la part des agences si elles ne vous donnent pas de prix dés le début. Vous pouvez faire votre devis en ligne, dans lequel les questions vous seront posées et vous obtiendrez le prix. Vous pouvez également nous téléphoner ou discuter avec notre service client sur Whatsapp.

Qui est habilité à faire un DPE ?

Les diagnostiqueurs immobiliers sont habilités à réaliser un DPE. Cependant, ils doivent être certifiés par un organisme certificateur accrédité par le COFRAC et doivent souscrire une assurance permettant de couvrir leur responsabilité professionnelle.

Qui paye le diagnostic de performance énergétique ?

Le coût du diagnostic de performance énergétique (DPE), aussi appelé diagnostic thermique, est toujours à la charge de celui qui doit fournir le DPE, à savoir le propriétaire du bien immobilier, que ce soit pour une vente ou une location.

Quand refaire le DPE ?

Le DPE a une durée de validité de 10 ans à partir de sa date de réalisation, sauf pour les DPE réalisés avant le 1er juillet 2021. Pour ces derniers, la durée de validité est définie dans un graphique présenté dans le décret n°2020-1609 du 17 décembre 2020 relatif au DPE.

 voici le graphique avec les dates exactes pour la durée de validité des DPE réalisés avant le 1er juillet 2021 :

  • DPE réalisés avant le 31/12/2017 : n’est plus valable au plus tard le 01/01/2023

  • DPE réalisés entre le 01/01/2018 et le 01/07/2021 : n’est plus valable le 01/01/2025

Quel est le meilleur DPE ?

Il n’y a pas de « meilleur » DPE à proprement dit, bien que de nombreux internautes se posent cette question. Il suffit de consulter les forums. Le DPE est un diagnostic qui permet d’évaluer la performance énergétique d’un bien immobilier en fonction de différents critères tels que l’isolation, le chauffage, la ventilation, etc. Le résultat du DPE dépend donc des caractéristiques du bien immobilier et de son équipement. Le but du DPE est de sensibiliser les propriétaires et les locataires à la consommation d’énergie et aux émissions de gaz à effet de serre de leur logement, afin de les encourager à adopter des comportements plus respectueux de l’environnement.

Evolution règlementaire du DPE

evolution réglementaire du dpe 

DPE pour la vente

Affichage obligatoire du DPE :
Depuis le 1er janvier 2022, les annonces immobilières doivent inclure l’étiquette énergétique du DPE. Cette mesure permet une transparence accrue sur la performance énergétique des biens mis sur le marché.

Expiration des anciens DPE :
Attention, si votre DPE a été réalisé entre 2013 et 2017, il ne sera plus valable après le 31 décembre 2022. Pensez à le mettre à jour !

Plan pluriannuel de travaux :
Le 1er janvier 2023 marque un tournant pour les propriétés de plus de 15 ans comportant plus de 200 lots. Un plan pluriannuel de travaux devient une nécessité pour assurer l’amélioration continue de la performance énergétique.

Audit énergétique pour les logements F et G :
À partir du 1er avril 2023, les logements individuels classés F et G devront subir un audit énergétique. Cette étape est essentielle pour identifier les mesures d’amélioration énergétique.

Nouvelles obligations du DPE en 2024 :
Le 1er janvier 2024, de nouvelles obligations entrent en jeu. Les propriétés de 50 à 200 lots devront instaurer un plan pluriannuel de travaux, et un DPE collectif devient obligatoire pour les bâtiments collectifs construits avant 2013.

Validité des DPE :
Les DPE effectués entre le 1er janvier 2018 et le 30 juin 2021 ne seront plus valables après le 31 décembre 2024. Il est donc important de prévoir leur renouvellement.

Prochaines échéances :
Dès le 1er janvier 2025, les logements individuels classés E devront également passer par un audit énergétique. Les copropriétés de moins de 50 lots ne sont pas en reste, car elles devront aussi mettre en place un plan pluriannuel de travaux.

À long terme :
Enfin, une vision à long terme est nécessaire puisqu’à partir du 1er janvier 2034, les logements individuels classés D seront également soumis à un audit énergétique obligatoire.

DPE pour la location

Les règles sont similaires pour les locations avec l’obligation d’affichage de l’étiquette énergétique du DPE dans les annonces depuis le 1er janvier 2022. Cependant, il y a des spécificités, notamment l’interdiction d’augmenter les loyers pour les logements classés F et G à partir du 24 août 2022, ainsi que l’interdiction de louer ces logements si leur consommation d’énergie est supérieure à 450kWh/m² par an depuis le 1er janvier 2023. Des échéances supplémentaires concernent l’interdiction de louer des logements classés G à partir du 1er janvier 2025, et cette interdiction s’étendra aux logements classés F à partir du 1er janvier 2028, et à ceux classés E à partir du 1er janvier 2034.

Ces règlementations soulignent l’engagement de la France envers l’amélioration de l’efficacité énergétique et la réduction des émissions de carbone. Si vous êtes propriétaire, gestionnaire immobilier, ou locataire, ces informations sont primordiales pour vous préparer aux futures exigences et contribuer à une transition énergétique réussie.

Comment se calcule le nouveau DPE ?

Le nouveau DPE se calcule à partir de la méthode 3CL, qui prend en compte différents critères tels que l’isolation, le chauffage, la ventilation, etc. Les diagnostiqueurs doivent saisir des données d’entrée justifiées par la personne qui réalise le DPE, en priorisant le moyen d’obtention de chaque donnée d’entrée suivant les possibilités de collecte ou de relevés sur site. Les données sont ensuite traitées par un logiciel qui permet de calculer la consommation d’énergie et les émissions de gaz à effet de serre du bien immobilier. Le résultat est présenté sous forme d’une étiquette énergie et climat, qui indique la classe énergétique du bien immobilier ainsi que son impact sur l’environnement.

Que comprend le nouveau DPE ?

Dorinne vous a préparé une explication aux petits oignons.

    1. Le résultat du DPE devient plus lisible : Avant juillet 2021, le DPE affichait 2 résultats différents. Celui de la consommation énergétique et celui des émissions de gaz à effet de serre évalués de A à G. A présent les deux ont fusionné en une seule et même note, basée sur le résultat le plus faible des 2.
    2. Le DPE à Paris comme partout en France devient maintenant opposable : Si le résultat du DPE est erroné, l’acquéreur peut maintenant demander réparation du préjudice au vendeur (Comme pour l’attestation de superficie carrez)
    3. Plus besoin des factures de chauffage pour réaliser le DPE d’un logement : Il s’agit en effet d’une méthode 3CL améliorée qui tient compte de nouveaux paramètres du logement comme le système d’éclairage, celui d’eau chaude ou encore de climatisation.
    4. Le DPE prend en compte la localisation et de l’altitude du bien : Seulement pour les étiquettes E, F et G
    5. La fusion des DPE vente et location :  Avant le 1 juillet 2021, les DPE locatifs n’étaient pas valables pour vendre son bien. A présent, le nouveau DPE est le même pour la vente et la location !
    6. La durée de validité reste de 10 ans : La durée de validité du DPE reste la même, sauf que : Les DPE réalisés entre le 1er janvier 2018 et le 30 juin 2021 sont valables jusqu’au 31 décembre 2024, et ceux réalisés entre le 1er janvier 2013 et le 31 décembre 2017 sont valables jusqu’au 31 décembre 2022.
    7. Le DPE donne maintenant une estimation du coût annuel d’énergie du logement en Euros

Comment savoir si le DPE est bon ?

Un DPE ne peut pas être considéré comme « bon » ou « mauvais » car il ne s’agit pas d’une évaluation qualitative. Le DPE permet simplement de mesurer la performance énergétique d’un bien immobilier en fonction de différents critères tels que l’isolation, le chauffage, la ventilation, etc. Le résultat du DPE est présenté sous forme d’une étiquette énergie et climat, qui indique la classe énergétique du bien immobilier ainsi que son impact sur l’environnement. Il appartient ensuite aux propriétaires et aux locataires de prendre en compte ces informations pour adopter des comportements plus respectueux de l’environnement et réduire leur consommation d’énergie.

Comment passer d’un DPE E a D ?

En général, la consommation énergétique d’un bien immobilier classé en E est comprise entre 250 et 330 kWh/m2/an.La consommation énergétique d’un bien immobilier classé en D est comprise entre 150 et 230 kWh/m2/an. Il faut donc être sous les 230kWhM2/an pour y parvenir.  Maintenant que vous avez une réponse technique, vous devez vous demander: comment y parvenir? Pour passer d’une étiquette DPE E à D, il faudrait à priori entreprendre une série d’améliorations énergétiques ciblées dans votre logement. Les professionnels recommandent certains travaux pour augmenter l’efficacité énergétique, dont:

  1. L’amélioration des vitrages et des menuiseries : Environ 15 % de la chaleur d’une maison peut se perdre par les vitres et les menuiseries. Le remplacement du simple vitrage par du double vitrage peut apporter une amélioration significative. De même, la réparation ou le remplacement des menuiseries abîmées peut aider à réduire les déperditions thermiques.

  2. L’isolation des combles et du plancher bas : Les combles et les planchers bas sont souvent des points de déperdition de chaleur importants. L’amélioration de l’isolation de ces zones peut avoir un impact majeur sur l’efficacité énergétique de votre maison.

Quels sont les biens qui seront interdits à la location en 2025 ?

La loi portant lutte contre le dérèglement climatique et renforcement de la résilience face à ses effets prévoit l’interdiction progressive de mise en location des logements les plus énergivores à travers le mécanisme de la décence. Les logements ayant une consommation énergétique supérieure à 450 kWh/m2.an en énergie finale (logements les plus énergivores de la classe G) ne seront plus considérés comme décents à partir du 1er janvier 2023. Cela signifie que ces logements ne pourront plus être mis en location à partir de cette date. Il est donc important pour les propriétaires de ces logements de réaliser des travaux de rénovation énergétique pour améliorer la performance énergétique de leur bien immobilier et le rendre conforme à la réglementation.

Quel DPE est acceptable ?

Tous les DPE sont “acceptables”, car ils permettent d’évaluer la performance énergétique d’un bien immobilier et de sensibiliser les propriétaires et les locataires à l’importance de la réduction de la consommation d’énergie. Cependant, les DPE réalisés avant le 1er juillet 2021 ne prennent pas en compte les dernières évolutions réglementaires et ne reflètent donc pas la performance énergétique réelle du bien immobilier. Il est donc recommandé de réaliser un nouveau DPE pour avoir une évaluation plus précise de la performance énergétique du bien immobilier.

L’acceptabilité d’un DPE peut varier en fonction de la perspective de chacun. Pour les locataires ou les acheteurs potentiels, un DPE élevé (A, B ou C) peut être privilégié car il suggère des coûts de chauffage et d’électricité inférieurs, une plus grande commodité et une moindre empreinte environnementale.

Pour les propriétaires, la réglementation française exige actuellement qu’un logement doit obtenir un DPE d’au moins E pour être considéré comme « décent » et donc éligible à la location. Cependant, avec l’entrée en vigueur de la loi Climat et Résilience, les normes deviennent plus strictes. À partir de 2025, les logements très énergivores (étiquettes F et G) ne seront plus considérés comme décents, et cette règle sera étendue aux logements de catégorie E en 2034.

Sachez qu’un logement avec un DPE actuellement faible peut voir son score amélioré par des rénovations énergétiques appropriées. Des interventions telles que l’amélioration de l’isolation, la mise à jour des fenêtres ou la modernisation du système de chauffage peuvent contribuer à améliorer la performance énergétique de la propriété.



Quel est le meilleur DPE pour une maison ?

Comment savoir si votre logement est une passoire thermique ?

Afin de savoir si votre logement est une passoire thermique, vous pouvez réaliser un Diagnostic de Performance Energétique (DPE) qui permet d’évaluer la performance énergétique de votre bien immobilier. Le DPE permet de connaître la consommation énergétique de votre logement et de déterminer s’il est énergivore ou non. Si votre logement est classé en catégorie F ou G, cela signifie qu’il est très énergivore et qu’il nécessite des travaux de rénovation énergétique pour améliorer sa performance énergétique. Vous pouvez également faire appel à un professionnel pour réaliser un audit énergétique de votre logement qui permettra d’identifier les points faibles de votre logement en termes d’isolation et de consommation d’énergie. Bonne nouvelle: Heydiag est habilité à réaliser un audit énergétique.

Comment améliorer un mauvais DPE ?

Vous êtes de plus en plus nombreux à vous demander comment faire pour remonter un DPE. Avec les nouvelles lois en vigueur concernant la vente ou la location, on comprend l’intérêt que vous portez à cette question et nous allons tenter de vous donner un maximum d’éléments de réponse.

Améliorer l’isolation thermique

La première étape pour augmenter la note de votre DPE est d’améliorer l’isolation thermique de votre logement. Cela inclut l’isolation des murs, des combles et des planchers, ainsi que le remplacement des fenêtres par des modèles à double vitrage. Une bonne isolation peut réduire considérablement les pertes de chaleur et donc la quantité d’énergie nécessaire pour chauffer votre maison.

Moderniser le système de chauffage

Un système de chauffage ancien ou inefficace peut entraîner une consommation d’énergie excessive. Le remplacement d’une vieille chaudière par un modèle plus récent et plus efficace, comme une pompe à chaleur, peut avoir un impact significatif sur la note de votre DPE. Assurez-vous également que vos radiateurs sont équipés de robinets thermostatiques pour un contrôle précis de la température.

Optimiser le système d’eau chaude sanitaire

La production d’eau chaude peut représenter une part importante de la consommation énergétique d’un logement. Remplacer un ancien chauffe-eau par un modèle plus efficace, comme un chauffe-eau thermodynamique, peut aider à réduire la consommation d’énergie et à améliorer le DPE.

Utiliser des appareils électroménagers à faible consommation

Les appareils électroménagers représentent une part importante de la consommation énergétique d’un logement. Opter pour des appareils à faible consommation d’énergie peut aider à réduire la consommation globale d’énergie et à améliorer le DPE.

Recourir à l’énergie renouvelable

Enfin, l’installation de systèmes d’énergie renouvelable, comme des panneaux solaires ou une éolienne domestique, peut contribuer à réduire la consommation d’énergie conventionnelle de votre logement et à améliorer votre DPE.

Chaque logement est unique et les actions à entreprendre pour améliorer le DPE peuvent varier. Chez Heydiag, nous sommes à votre disposition pour vous aider à identifier les meilleures solutions pour votre logement.

Est-ce que le nouveau DPE est obligatoire ?

Le nouveau DPE est obligatoire depuis le 1er juillet 2021 pour toutes les transactions immobilières (vente, location, construction neuve). Il est opposable juridiquement et doit être réalisé selon les nouvelles méthodes de calcul et les nouvelles exigences réglementaires. Le nouveau DPE permet d’évaluer la performance énergétique d’un bien immobilier de manière plus précise et de mieux informer les propriétaires et les locataires sur la consommation d’énergie du logement.

Quel DPE pour louer en 2023 ?

Pour louer un logement en 2023, il faudra réaliser un DPE selon la nouvelle méthode de calcul qui est entrée en vigueur le 1er juillet 2021. Le nouveau DPE permet d’évaluer la performance énergétique d’un bien immobilier de manière plus précise et de mieux informer les locataires sur la consommation d’énergie du logement. Il est important de noter que les logements ayant une consommation énergétique supérieure à 450 kWh/m2.an en énergie finale (logements les plus énergivores de la classe G) ne seront plus considérés comme décents à partir du 1er janvier 2023.

Quel logement ne pourra plus être loué ?

Depuis le 1er janvier 2023, les logements ayant une consommation énergétique supérieure à 450 kWh/m2.an en énergie finale (logements les plus énergivores de la classe G) ne seront plus considérés comme décents et ne pourront plus être loués. Il est donc important de réaliser un DPE pour évaluer la performance énergétique de votre logement et de prendre les mesures nécessaires pour améliorer sa performance énergétique si besoin.

Quels sont les 3 ingrédients d’un DPE ?

Les trois ingrédients d’un DPE sont les suivants : 

  1. une estimation de la consommation énergétique d’un bâtiment ou d’un logement

  2. une évaluation de ses émissions de gaz à effet de serre (GES)

  3. des recommandations de travaux et d’usage appropriées au bien considéré pour améliorer sa performance énergétique.

Quel risque de louer sans DPE ? 

Fournir un Diagnostic de Performance Énergétique (DPE) lors de la mise en location ou de la vente d’un bien immobilier est une obligation légale en France. En l’absence de DPE, des sanctions financières significatives peuvent être appliquées, allant jusqu’à 3 000 euros. 

L’absence de DPE peut avoir des conséquences supplémentaires dans le cadre d’une location. Le locataire peut, par exemple, solliciter une diminution du loyer ou même la résiliation du bail.

Le DPE ne se limite pas à une exigence réglementaire. Il offre également une visibilité sur la performance énergétique du logement. Cette information est précieuse pour les futurs locataires ou acheteurs car elle leur permet d’évaluer les dépenses énergétiques potentielles associées au logement.

Chez Heydiag, nous comprenons l’importance du DPE pour la conformité légale, la transparence et la promotion d’une efficacité énergétique accrue. Nous sommes donc là pour vous accompagner dans la réalisation de votre DPE.

Est-il possible d’avoir un DPE vierge ?

Dans le domaine du diagnostic immobilier, l’expression « DPE vierge » fait référence à une situation spécifique où un diagnostic de performance énergétique ne peut pas être complètement établi. Cela se produit généralement lorsqu’il n’y a pas suffisamment de données disponibles sur la consommation énergétique du bien, comme c’est parfois le cas pour les propriétés qui n’ont pas été occupées pendant une longue période.

Cependant, même dans ce contexte, le fait d’avoir un « DPE vierge » ne dispense pas de l’obligation de réaliser un DPE. En effet, toute vente ou location immobilière doit être accompagnée d’un DPE. Dans le cas d’un manque de données, le DPE affichera une notation « non classé ».

Si vous vous trouvez dans une situation où les informations sur la consommation énergétique sont insuffisantes, nous serions ravis de vous conseiller et de vous guider.

Qui est concerné par le nouveau DPE ?

Le nouveau Diagnostic de Performance Énergétique (DPE) impacte une large gamme d’acteurs du secteur immobilier en France. En particulier, les propriétaires, les locataires et les professionnels de l’immobilier doivent se conformer à ces nouvelles règles.

Les propriétaires, en particulier ceux possédant des logements dits « passoires thermiques », sont directement concernés. Leur bien doit respecter les nouvelles normes énergétiques pour être éligible à la location. Ceux dont le bien est classé G, soit une consommation supérieure à 450 kWh/m² par an, ne pourront plus le louer à partir de 2023. Cette interdiction s’étendra progressivement aux logements classés F à partir de 2025, puis E en 2028.

Les locataires sont également concernés par cette nouvelle réglementation. Ils bénéficieront d’une meilleure transparence quant à la performance énergétique du logement qu’ils envisagent de louer.

Enfin, les professionnels de l’immobilier, tels que les agents immobiliers et les gestionnaires de biens, ont un rôle clé à jouer dans l’application de ces nouvelles règles. Ils ont la responsabilité d’informer leurs clients sur le nouveau DPE et d’assurer la conformité des biens qu’ils gèrent ou vendent.

Chez Heydiag, nous nous tenons à vos côtés pour vous aider à naviguer dans ce nouveau paysage réglementaire, fournissant l’expertise et les conseils nécessaires pour une transition en douceur vers le nouveau DPE.

 

Pourquoi certains logements ne sont pas soumis au DPE ?

Nature des logements :

Commençons par les logements ayant une nature spécifique. Vous savez, ces terrains qui ne sont pas considérés comme des bâtiments, donc pas besoin de se tracasser avec un DPE pour eux. Et puis, les mobil-homes, eh bien, ils ne sont tout simplement pas pris en compte, car ils ne font pas partie du club des bâtiments selon notre cher Code de la construction et de l’habitation.

Durée d’utilisation :

Ensuite, il y a ces constructions provisoires qui font une courte apparition dans le paysage immobilier. On parle des maisons témoins, des pavillons d’exposition ou même des constructions modulaires temporaires. On se dit que leur destinée est brève, alors pourquoi s’embêter avec un DPE qui ne ferait que passer ?

Taille des bâtiments :

Ah, la taille compte, dit-on, mais pas pour tous les logements ! Les petits bâtiments indépendants de moins de 50 m² sont épargnés, sauf les appartements de moins de 50 m² nichés dans des immeubles de logements. On aime les exceptions, vous savez !

Usage agricole, artisanal ou industriel :

Maintenant, penchons-nous sur les logements utilisés à des fins agricoles, artisanales ou industrielles. Eh bien, ceux-là n’ont pas besoin de montrer patte blanche avec un DPE, car ils ont d’autres chats à fouetter que de se soucier de leur consommation énergétique.

Lieux de culte et monuments historiques :

Et voici une catégorie sacrée, au sens propre comme au figuré : les lieux de culte et les monuments historiques. Qu’ils soient églises, mosquées, synagogues ou temples, on leur accorde une exemption royale. Leur aura historique et spirituelle les place au-dessus des tracas du DPE.

Chauffage spécifique :

Passons maintenant à une touche d’originalité : les logements qui se chauffent de manière atypique, uniquement avec une cheminée à foyer ouvert, sans système de refroidissement. Pour eux, le DPE n’est pas vraiment adapté, alors on leur donne un peu de répit.

Utilisation saisonnière :

Enfin, parlons des logements résidentiels qui n’ont qu’une vie éphémère chaque année. Les locations saisonnières, les maisons de vacances, on sait bien qu’ils sont là pour des moments de détente et de plaisir, pas pour qu’on les harcèle avec un DPE.

 

Vous souhaitez être contacté ?
Ils nous font confiance
Ichaï Lahmi
Ichaï Lahmi
Diagnostiqueur immobilier professionnel certifié et associé chez Heydiag. Ishaï vous informe surtout les diagnostics immobiliers obligatoires pour la vente ou pour la location pour notre société de diagnostic opérant à Paris et en Ile-de France.
Audit energetique heydiag