Diagnostic Immobilier LA ROCHE-GUYON

Share on facebook
Share on linkedin
Share on whatsapp

Pour tous vos diagnostics immobiliers pour un achat ou une location d’appartement ou de maison à LA ROCHE-GUYON faites appel à Heydiag au 09 77 77 36 99 ou par email à contact@heydiag.fr .

Heydiag Diagnostic immobilier intervient à LA ROCHE-GUYON pour tous vos diagnostics par exemple:
Diagnostic Amiante

Diagnostic Assainissement

Diagnostic Électricité

Diagnostic Plomb

Diagnostic Termites

Diagnostic de Performance Énergétique (DPE)

Diagnostic gaz

Etat des Risques Pollution (ERP)

Loi Carrez

Diagnostic Loi Boutin

La Roche-Guyon (prononciation française : la ʁɔʃ.gɥi.jɔ̃] (A propos de cette écoute)) est une commune du Val-d’Oise en Île-de-France, dans le nord de la France. Elle est située dans le parc naturel régional du Vexin.

La commune s’est développée autour du château de La Roche-Guyon, dont elle dépendait historiquement pour son existence. En 2015, la population de la commune était de 464 habitants.

Une carte de la commune
Il est situé à environ 58 km de Paris.

Château de La Roche-Guyon

Château de La Roche-Guyon, avec le donjon sur la colline derrière
L’actuel château de La Roche-Guyon[3] a été construit au XIIe siècle, contrôlant une traversée fluviale de la Seine, elle-même une des voies de passage vers et depuis la Normandie[4] ; l’abbé Suger en a décrit le sombre aspect : “Au sommet d’un promontoire escarpé, dominant la rive du grand fleuve Seine, s’élève un effroyable château sans titre de noblesse, appelé La Roche. Invisible en surface, il est creusé dans une haute falaise. La main habile du bâtisseur a établi à flanc de montagne, en creusant dans le roc, une ample habitation pourvue de quelques misérables ouvertures”[5]. Au milieu du XIIIe siècle, un manoir fortifié (le château-bas) est ajouté en contrebas. Guy de La Roche tombe à la bataille d’Agincourt, et sa veuve est évincée de la Roche, après six mois de siège, en 1419 ; elle préfère partir plutôt que d’accepter Henri Plantagenêt comme son seigneur.

Jacques V d’Écosse et son épouse Madeleine de Valois y séjournent deux nuits en mars 1537[6]. Le château passe dans la famille Liancourt avec le mariage de Roger de Plessis-Liancourt avec l’héritière Marie de La Roche ; il est compagnon d’enfance de Louis XIII, premier gentilhomme de la Chambre du Roi, et est fait duc en 1643. Avec son épouse, il apporte de grands changements au château-bass, en ouvrant des fenêtres dans sa structure et en aménageant la terrasse à l’est, en partie creusée dans la pente abrupte de la montagne.

Le domaine de La Roche-Guyon passe aux mains de la famille de La Rochefoucauld en 1669, avec le mariage de Jeanne-Charlotte de Plessis-Liancourt avec François VII de La Rochefoucauld. Le château a conservé son aspect médiéval de forteresse, avec ses douves et ses tours et ses appartements sombres et exigus. Le château a été largement agrandi au XVIIIe siècle.

Lorsque Turgot, le ministre de Louis XVI, échoue dans ses projets de réformes fondamentales en 1776, il se retire brièvement au château, à l’invitation de Louise Elisabeth Nicole de La Rochefoucauld, duchesse d’Enville.

La Roche Guyon est le lieu de naissance de François Alexandre Frédéric, duc de la Rochefoucauld-Liancourt (1747-1827).

Le château a servi de cadre au segment médiéval d’un célèbre roman graphique franco-belge sur le voyage dans le temps : Le Piège diabolique de la série Blake et Mortimer d’Edgar Pierre Jacobs.

Après le Jour J, le maréchal allemand Erwin Rommel (1891-1944) a défendu la Normandie contre les Alliés pendant la Seconde Guerre mondiale depuis un bunker situé ici. Le château a également été le quartier général de Rommel.

Les restaurations et les enquêtes archéologiques entreprises après 1990 par le Conservatoire régional des Monuments historiques ont révélé de nouveaux ajouts à l’histoire documentaire de La Roche-Guyon, entrepris au XIXe siècle par Hippolyte Alexandre et Emile Rousse.

Au début de 1960, les technocrates français ont eu l’idée d’une nouvelle capitale administrative, pour remplacer Paris comme capitale par une “Brasilia” française construite près de La Roche-Guyon et pour transformer la commune en un “Monaco sur la Seine”. Au début de 1960, un concours d’architecture a été organisé pour ce projet, auquel ont participé les architectes Albert Laprade et Jean Brasilier.

Le château est maintenant ouvert au public.

Points d’intérêt

La Roche-Guyon vue du haut du donjon
Arboretum de La Roche-Guyon

Heydiag se fera un plaisir de répondre à toutes vos questions concernant vos diagnostics immobiliers et de vous proposer les meilleurs prix.

Nous vous invitons à lire les avis de nos clients sur nos services.

Il vous suffit de taper Heydiag sur Google.