Amiante sur les chantiers : un thème d’action prioritaire en 2019 – 31/05/2019

La Direction générale du travail a publié les Priorités 2019 du système d’inspection du travail. Le risque amiante en fait partie. L’objectif annoncé est de préserver à tout prix la santé et la sécurité au travail. En ce qui concerne l’amiante, cela passe par la mise en œuvre de la règlementation, davantage de contrôles, et l’accompagnement des entreprises.

Visites des chantiers et contrôle des modes opératoires

Le service de contrôle en charge de l’application du droit du travail a annoncé procéder à 20 000 interventions sur les chantiers et au siège des entreprises pour 2019. Déjà, en 2016, les agents de contrôle avaient vu leurs moyens augmenter afin de mieux contrôler la réalisation des repérages amiante préalables aux travaux. Ceci dit, ces inspections concerneront aussi les organismes de formation des opérateurs de repérage,ainsi que les laboratoires accrédités.

Les conclusions positives du second rapport CARTO Amiante

Par ailleurs, le deuxième rapport CARTO Amiante, projet mené par la Direction générale du travail, l’OPPBTP (Organisme de prévention des risques professionnels dans le BTP) et l’INRS (Institut national de recherche et de sécurité) dresse un bilan relativement encourageant. La prévention du risque amiante semble mieux gérée, en tout cas lorsqu’il s’agit de travaux d’entretien. Les entreprises ont une meilleure estimation des risques.

Encore 20 millions de tonnes d’amiante dans les bâtiments

L’éradication totale du risque amiante prendrade nombreuses années. Par conséquent, ne négligez pas la réalisation du repérage amiante avant travaux / démolition sur les chantiers !