Obligations pour la location, vérifiez vos diagnostics immobiliers

Share on facebook
Share on linkedin
Share on whatsapp

Les diagnostics immobiliers location peuvent être réutilisés sans problème suite à un changement de locataire mais il faut qu’ils soient en cours de validité. Sachant que tous les diagnostics immobiliers n’ont pas la même date de validité, il est impératif de bien vérifier cette information avant de signer un nouveau bail. Il peut aussi y avoir des diagnostics immobiliers complémentaires par rapport à votre location précédente comme le diagnostic gaz ou électricité devenu impératif depuis janvier 2018 ou des changements de nom comme l’ERP (ex ESRIS ERNMT ERNT).

Actuellement, un bailleur devra avoir le DPE, le mesurage Loi Boutin, l’ERP, le diagnostic plomb, le diagnostic gaz et/ou celui de l’électricité pour un logement qui dispose de tous les critères d’application de ces diagnostics immobiliers. À cela, le futur occupant peut demander au bailleur de consulter le DAPP (amiante) si le logement l’exige. À la remise des clés, un état des lieux d’entrée devra être établi conjointement par le bailleur et le locataire et au cours duquel le détecteur de fumée devra être vérifié et toutes les imperfections (revêtements, équipements, …) devront être notées. Un état des lieux devra être effectué lorsque les clés seront rendues au bailleur afin d’être comparé à l’état des lieux d’entrée. S’il y a des différences, cela pourra éventuellement être imputé au locataire qui ne récupérera pas sa caution en totalité. Appelez HEYDIAG pour vos diagnostics immobiliers locatifs !