Le diagnostic plomb pour les revêtements

Share on facebook
Share on linkedin
Share on whatsapp

L’année 1949 est celle de l’interdiction d’utiliser du plomb dans les peintures et autres revêtements car son inhalation ou son ingestion provoque des maladies plus ou moins graves dont le saturnisme touchant particulièrement les enfants en bas âge et les femmes enceintes. 1949 est également l’année qui sert de critère au diagnostic plomb qui vise tous les biens construits antérieurement à celle-ci et qui sont mis sur le marché immobilier.

Le but du diagnostic plomb est de détecter tous les revêtements comportant du plomb qu’ils soient à l’intérieur, à l’extérieur ou dans les annexes du bien. Il est essentiel que le taux présent dans les revêtements ne soit pas supérieur à la norme en vigueur. Dans le cas contraire, des travaux seront nécessaires afin de supprimer tout risque d’exposition au plomb au futur occupant du logement. Des travaux devront aussi être pratiqués si les revêtements sont considérés comme dégradés.

Ce diagnostic au plomb aussi appelé CREP (Constat de risque d’exposition au plomb) concerne uniquement les revêtements du logement, pas les canalisations qui peuvent également contenir du plomb mais qui feront l’objet d’un diagnostic plomb dans l’eau pratiqué par un diagnostiqueur immobilier accrédité.