DPE en cours

Obtenez gratuitement le prix de vos diagnostics en moins d’une minute.

Prix d’un appel local, du Lundi au Vendredi de 9:00 à 18:30

Ichaï Lahmi
Ichaï Lahmi
Diagnostiqueur immobilier professionnel certifié et associé chez Heydiag. Ishaï vous informe surtout les diagnostics immobiliers obligatoires pour la vente ou pour la location pour notre société de diagnostic opérant à Paris et en Ile-de France.
Mis à jour le 18/07/2023

Sommaire

Comprendre le DPE en cours : un élément clé dans la transaction immobilière

Le DPE en cours, aussi connu sous l’appellation Diagnostic de Performance Énergétique, est un élément essentiel lors de la vente ou de la location d’un bien immobilier. En effet, il permet de renseigner sur la consommation énergétique du logement et son impact sur l’environnement. Dans cet article, nous allons aborder les différents aspects du DPE en cours afin de mieux comprendre son fonctionnement, ses objectifs et son impact sur le marché immobilier.

Qu’est-ce que le DPE en cours ?

Le DPE en cours est un diagnostic réalisé par un professionnel agréé, appelé diagnostiqueur, qui a pour but d’évaluer les performances énergétiques d’un logement. Il prend en compte plusieurs critères tels que l’isolation thermique, le système de chauffage, la production d’eau chaude sanitaire, la ventilation et l’éclairage. Le résultat du diagnostic se traduit par une note allant de A à G, où A correspond aux logements les plus économes en énergie et G aux logements les moins économes.

Pourquoi réaliser un DPE en cours ?

La réalisation du DPE en cours est obligatoire pour toutes les transactions immobilières (vente ou location) depuis le 1er janvier 2011. Son objectif est d’informer les futurs acquéreurs ou locataires sur la consommation énergétique du logement qu’ils envisagent d’acquérir ou de louer. Ainsi, ils pourront prendre en compte cet aspect lors de leur prise de décision et éventuellement négocier le prix du bien.

En outre, le DPE en cours permet également au propriétaire de connaître les points faibles de son logement en matière d’économie d’énergie et de mettre en place des travaux de rénovation énergétique si nécessaire. En effet, un logement bien isolé et performant sur le plan énergétique est plus attractif sur le marché immobilier et peut donc se vendre ou se louer à un meilleur prix.

Comment se déroule un diagnostic DPE en cours ?

Le diagnostic DPE en cours doit être réalisé par un diagnostiqueur certifié qui dispose d’une formation spécifique et d’un agrément délivré par l’État. Le professionnel procède à une visite du logement afin d’examiner les différents équipements (chauffage, isolation, ventilation…) et de collecter des informations sur la consommation énergétique du logement (factures de chauffage, d’eau chaude…).

La méthode de calcul du DPE en cours

À partir des données collectées, le diagnostiqueur utilise une méthode de calcul spécifique pour déterminer la note énergétique du logement. Cette méthode prend en compte les caractéristiques du logement (surface, orientation, nombre de fenêtres…), les conditions climatiques locales, ainsi que les facteurs liés aux occupants (nombre de personnes vivant dans le logement, comportement en matière de chauffage…). Le résultat obtenu permet de classer le logement sur une échelle allant de A (très économe en énergie) à G (peu économe en énergie).

La validité du DPE en cours

Le Diagnostic de Performance Énergétique a une durée de validité de 10 ans. Toutefois, si des travaux de rénovation énergétique sont réalisés entre temps, il est recommandé de faire réaliser un nouveau diagnostic pour refléter l’amélioration des performances énergétiques du logement.

Les conséquences d’un mauvais DPE en cours

Un DPE en cours peu favorable peut avoir plusieurs conséquences négatives pour le propriétaire du bien immobilier :

– Une difficulté à vendre ou louer : les acquéreurs et locataires potentiels peuvent être refroidis par une mauvaise note énergétique, notamment s’ils sont sensibles aux questions environnementales et aux économies d’énergie.

– Une dévalorisation du bien : un logement mal isolé et énergivore sera moins attractif sur le marché et pourra donc se vendre ou se louer à un prix inférieur à celui du marché.

– Des coûts supplémentaires : un propriétaire peut être contraint de réaliser des travaux de rénovation énergétique pour améliorer la performance énergétique du logement avant de le mettre en vente ou en location.

Comment améliorer son DPE en cours ?

Pour améliorer la note énergétique de son logement, le propriétaire doit envisager différentes solutions de rénovation énergétique. Il peut s’agir de travaux d’isolation (murs, toiture, fenêtres…), de l’installation d’un système de chauffage plus performant, de la mise en place d’une ventilation mécanique contrôlée (VMC) ou encore de l’utilisation d’équipements électriques moins consommateurs d’énergie.

De nombreuses aides financières existent pour accompagner les propriétaires dans leurs démarches de rénovation énergétique, comme le crédit d’impôt transition énergétique, l’éco-prêt à taux zéro ou encore les subventions de l’Agence nationale de l’habitat (Anah).

Le DPE en cours est un élément clé dans la transaction immobilière, qui permet aux acquéreurs et locataires potentiels de se renseigner sur la performance énergétique du logement qu’ils envisagent d’acquérir ou de louer. Un bon DPE en cours peut donc être un atout majeur pour vendre ou louer un bien immobilier rapidement et à un meilleur prix. Il est donc essentiel pour les propriétaires de prendre en compte cet aspect lors de la valorisation de leur patrimoine immobilier et de réaliser les travaux nécessaires pour améliorer la performance énergétique de leur logement.

Audit energetique heydiag
Ce que disent nos clients de nous sur internet
Vous souhaitez être contacté ?
Ils nous font confiance