Diagnostic Immobilier LARCHANT

Share on facebook
Share on linkedin
Share on whatsapp

Pour tous vos diagnostics immobiliers pour un achat ou une location d’appartement ou de maison à LARCHANT faites appel à Heydiag au 09 77 77 36 99 ou par email à contact@heydiag.fr .

Heydig Diagnostic immobilier intervient à LARCHANT pour tous vos diagnostics par exemple:
Diagnostic Amiante

Diagnostic Assainissement

Diagnostic Électricité

Diagnostic Plomb

Diagnostic Termites

Diagnostic de Performance Énergétique (DPE)

Diagnostic gaz

Etat des Risques Pollution (ERP)

Loi Carrez

Diagnostic Loi Boutin

Larchant est une commune du département de la Seine-et-Marne, en Île-de-France. Elle est située à la lisière sud de la forêt de Fontainebleau.

Démographie
Les habitants sont appelés Liricantois d’après le nom latin de la ville, Liricantus.

Le recensement de 1793 a montré une population de 470 personnes et la population maximale était de 730 en 1841[2]. L’autorité statistique nationale a estimé la population de 2017 à 696 personnes. La même source montre que 68% des logements étaient occupés par des résidents à plein temps de Larchant, 24% étaient des résidences secondaires et 8% étaient vacants[3].

Histoire
La préhistoire. Dans les environs immédiats de Larchant, on trouve une centaine de grottes dans lesquelles sont gravées des gravures préhistoriques, principalement géométriques (par exemple des treillis)[4], notamment la vaste “Grotte de la peinture”. On peut encore voir sur son plafond les traces d’une peinture rupestre de couleur ocre. De nombreuses gravures à l’eau-forte datant de manière fiable de la période mésolithique sont également visibles. Certaines d’entre elles ont été partiellement effacées par des gravures ultérieures, notamment de l’âge du bronze[5].

La période gauloise. Pendant la période gauloise, Larchant était un sanctuaire spirituel dédié au culte de l’eau. On pense que la destruction et l’abandon du sanctuaire ont eu lieu entre 350 et 378 avant J.-C.[6].

Le Moyen Âge. Le Moyen Âge a vu le développement de Larchant comme une importante destination de pèlerinage. Il sert de centre du culte de Saint Mathurin et attire notamment les pèlerins en quête de remèdes à la folie ou d’exorcisme pour les possédés[7]. Les pèlerins se rendant à Saint-Jacques de Compostelle s’arrêtent aussi souvent à Larchant[8]. À partir de 1324, le pèlerinage est si florissant qu’il génère des fonds qui servent à financer le fonctionnement de Notre Dame de Paris (qui avait reçu Larchant en don d’Élisabeth Le Riche au début du XIe siècle). L’afflux croissant de pèlerins nécessite la construction de la grande église qui domine toujours le village. Avec la Révolution française, le pèlerinage a largement disparu, même si des vestiges existent encore aujourd’hui.

La ferme du Chapitre. Surplombant Larchant, ce complexe médiéval comprend une grange à dîme, un pigeonnier et un puits. C’est à partir de cette ferme que les chanoines du chapitre de Notre Dame de Paris ont veillé à leurs intérêts économiques à Larchant, après avoir reçu le village en donation au XIe siècle. Cet arrangement a pris fin avec la Révolution française[9].

La source de Saint Mathurin (Fontaine Saint Mathurin). Un site que l’on pense lié à l’ancien culte de l’eau et aux origines du village de Larchant, mais aussi étroitement lié à la vénération de Saint Mathurin. Selon la tradition, Mathurin était un berger et, pour abreuver son troupeau, il a fait jaillir une source en frappant un rocher qui porte encore l’empreinte de son pied.

L’auberge des Trois Rois (The Inn of the Three Rings). Cette structure à la façade du XVe siècle est la mieux conservée de ce qui était, à l’époque des pèlerinages au tombeau de Saint Mathurin, une des nombreuses auberges à la disposition des pèlerins.

L’environnement naturel

Formation rocheuse dans la forêt de la Commanderie
Larchant bénéficie d’un riche patrimoine naturel, dont des zones humides d’importance biologique et la forêt de Fontainebleau.

La Réserve Naturelle Régionale du Marais de Larchant couvre environ 124 hectares et abrite une biodiversité exceptionnelle. 480 espèces de plantes et 145 espèces de coléoptères ont été identifiées dans la réserve. La réserve offre également l’un des plus importants sanctuaires d’oiseaux de la région Île de France[11].

La forêt de Fontainebleau (et plus précisément la zone appelée forêt de la Commanderie, en référence à un ancien site templier) entoure presque entièrement Larchant[12]. Il s’agit d’une forêt mixte de feuillus d’une superficie totale de 250 kilomètres carrés. Dans les en

Références culturelles et autres caractéristiques

L’éléphant de roche
Une peinture à l’huile de Balthus datant de 1939 est une vue panoramique du village centrée sur la basilique[14].

Dans son roman de 1980, The Boy Who Followed Ripley, Patricia Highsmith décrit la ville comme un “village tranquille” où “les petites maisons privées, toutes proches les unes des autres dans des ruelles pavées, ressemblaient à des illustrations de livres pour enfants, des chalets presque trop petits pour que l’homme et la femme y vivent”[15].

Larchant est réputé pour ses sites d’escalade de blocs de première classe, l’Éléphant [16] et la Dame Jouanne [17], dans la Forêt de la Commanderie qui l’entoure.

Heydiag se fera un plaisir de répondre à toutes vos questions concernant vos diagnostics immobiliers et de vous proposer les meilleurs prix.

Nous vous invitons à lire les avis de nos clients sur nos services.

Il vous suffit de taper Heydiag sur Google.